Il s’agit d’abrasions, voir de lacérations cutanées causées par une intervention instrumentale (ventouse décollée ou ayant dérapée, forceps) durant un accouchement traumatique.

Les excoriations de la tête du nouveau-né se produisent :

  • lorsque la ventouse s’est décollée ou a dérapée.
SoInPed
  • après dérapage d’un forceps au niveau des joues, de la région malaire, des oreilles, de la mastoïde ou de la nuque.

Ces lésions cutanées peuvent provoquer des infections et sont très douloureuses pour le bébé.

Sur le long terme les excoriations de la tête du nouveau-né, sans hématomes cérébraux associés, sont généralement d’évolution bénigne. Une alopécie (perte de cheveux) localisée peut se voir ultérieurement.

Nous n’avons trouvé aucune référence ni informations sur les excoriations de la tête du nouveau-né dans les Recommandations de Pratique Clinique (RPC) ou dans les communications du CNGOF et de la HAS.

SOURCES :

SoInPed : https://www.soinped.ch/knowledgebase/traumatismes-obstetricaux/

Manuel MSD : Traumatismes obstétricaux https://www.msdmanuals.com/fr/professional/p%C3%A9diatrie/probl%C3%A8mes-p%C3%A9rinataux/traumatismes-obst%C3%A9tricaux

https://plasticsurgerykey.com/17-iatrogenic-disorders-of-the-newborn/