Appelé aussi hématome sous périosté, c’est l’hématome le plus corrélé à l’utilisation d’un instrument d’extraction, en particulier la ventouse. Il correspond à un épanchement de sang au dessus de l’os du crâne, sous le périoste.

Il est secondaire à une rupture des veines diploïques. Il est d’apparition décalée (2 à 3 jours). C’est un hématome bien délimité, bien rond, et bien dur, et surtout, il ne chevauche pas les sutures du crâne. Il peut être uni ou bilatéral, et siège le plus souvent au niveau pariétal, limité à un seul os.

L’asynclitisme (= absence de correspondance entre l’axe du bassin de la maman et l’axe de la tête du bébé au moment de l’engagement de celui-ci) en est un facteur favorisant.

Les complications :

Elles sont inconstantes, en rapport avec la violence du traumatisme. Le céphalhématome peut être associé à une fracture du crâne (dans 10 à 25 % des cas).

Cliniquement, le céphalhématome :
● ne chevauche pas les sutures, contrairement à la bosse séro-sanguine,
● est bien délimitée en périphérie par un rebord palpable qui correspond au
décollement périosté,
● est arrondie et rénitente (= qui oppose une certaine résistance au toucher et donne une impression d’élasticité).

Sa résorption est très lente, nécessitant plusieurs semaines. Elle entraîne parfois une calcification. La tuméfaction prend alors une consistance de « balle de ping-pong » de plus en plus ferme et qui peut persister plusieurs mois.

Photo : Neurochirurgie Pédiatrique de Lille


Le céphalhématome peut également se compliquer d’une hémorragie sous-durale, extra-durale, intraparenchymateuse ou intra-ventriculaire (plus souvent secondaire à une hypoxie cérébrale prolongée ou à un trouble de l’hémostase congénital). L’imagerie cérébrale sera alors utile dans la recherche de lésions cérébrales associées.

Il peut enfin, comme la bosse séro-sanguine dans ses formes graves, être associé à :
● un hématome sous galéal ( aussi appelé hématome extensif du cuir chevelu),
● une anémie et un ictère de résorption.

Le CNGOF cite le céphalhématome parmi les complications néonatales liées à l’utilisation de la ventouse, sans apporter d’autres informations sur le sujet. (2008 : Recommandations de Pratiques Cliniques « Extractions Instrumentales » page 585)

SOURCES :

SoInPed : http://www.soinped.ch/knowledgebase/traumatismes-obstetricaux/

Docteur M.ZERAH. Campus de Neurochirurgie : http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article421

Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9phalh%C3%A9matome#:~:text=Un%20c%C3%A9phalh%C3%A9matome%20ou%20c%C3%A9phalh%C3%A9matoc%C3%A8le%20est,des%20veines%20communicantes%20du%20p%C3%A9rioste.