La rupture utérine

La rupture utérine est une urgence obstétricale qui peut survenir lors de l’accouchement et qui engage le pronostic vital de la mère et de son bébé. Elle peut être d’origine traumatique faisant suite à une manœuvre obstétricale ou instrumentale.

La rupture utérine est une déchirure spontanée de l’utérus qui peut provoquer une expulsion du fœtus dans la cavité péritonéale ainsi qu’une hémorragie gravissime chez la mère. Plutôt rare, son origine peut être traumatique ou spontanée et peut se produire lors du travail actif ou en fin de grossesse.

Facteurs de risque et causes

  • Dystocie au cours du travail,
  • Contractions utérines excessives,
  • Utérus cicatriciel,
  • Surdistention utérine : grossesse gémellaire ou plus, anomalies foetales, hydramnios),
  • Utilisation excessive d’utérotoniques (ocytocique),
  • Parturiente âgée de plus de 30 ans,
  • Macrosomie fœtale,
  • Présentations en siège, transverse,
  • Extraction instrumentale,
  • Expressions utérines.

Diagnostic

Il repose essentiellement sur les anomalies du rythme cardiaque fœtal qui sont sévères et brutales et sur une douleur abdominopelvienne intense d’apparition secondaire, notamment persistante entre les contractions utérines ou résistante au protocole d’analgésie habituel. Si le bébé a été expulsé de l’utérus et est situé dans la cavité péritonéale, la morbidité et la mortalité augmentent de manière significative.

Pour confirmer le diagnostic de rupture de l’utérus, les obstétriciens peuvent pratiquer une incision dans l’abdomen de la femme, afin de visualiser directement l’utérus. Cette procédure est appelée laparotomie.

Traitement

Le traitement de la rupture utérine est une laparotomie immédiate avec césarienne et si nécessaire une hystérectomie, une intervention chirurgicale qui consiste à retirer l’utérus. Suite à la perte de sang entraînée par l’hémorragie, une transfusion sanguine est réalisée. Les situation les plus catastrophiques conduisent au décès maternel.

Le bébé peut quand à lui décéder ou conserver de lourdes séquelles neurologiques faisant suites à son asphyxie.

SOURCES :

Dr MOLDENHAUER Children’s Hospital of Philadelphia : https://www.msdmanuals.com/fr/professional/gyn%C3%A9cologie-et-obst%C3%A9trique/anomalies-et-complications-du-travail-et-de-l-accouchement/rupture-ut%C3%A9rine

MASCSF : https://www.prevention-medicale.org/Actualites-et-revues-de-presse/Toutes-les-actualites/Sage-femme/rupture-uterine-tentative-voie-basse

SANTE MAGAZINE : https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/troubles-et-maladies-lies-a-la-grossesse/rupture-uterine-3-choses-a-savoir-199875

PAROLE DE SAGES-FEMMES : https://paroledesagesfemmes.com/metier-sage-femme/accouchement/rupture-uterine-chaque-minute-qui-retarde-la-naissance-augmente-de-10-le-risque-de-deces?utm_source=TwitterPartage